Version imprimable

Axes de recherche prioritaires

La Maison Européenne des Sciences de l'Homme et de la Société (MESHS)

La Maison Européenne des Sciences de l'Homme et de la Société mobilise, avec le soutien du CNRS, l'ensemble de la communauté scientifique de la région autour de projets fédératifs et participe ainsi à la consolidation du réseau national des Maisons des Sciences de l'Homme. Une ambition double Structurer les projets de recherche SHS régionaux pour leur permettre par le biais du réseau des MSH (21 maisons sur l'ensemble du territoire) de trouver un écho national voire européen grâce au concours de l'ERC (European Research Council ou Conseil Européen de la Recherche).

Opérer un décloisonnement entre laboratoires et disciplines, renforcer l'interdisciplinarité et promouvoir l'émergence de projet de recherche sur la base d'une collaboration entre sciences molles et sciences dures.

3 axes interactifs aux multiples thématiques

  1. le premier est consacré à la santé, étudiée à la fois du point de vue des dynamiques individuelles et des dynamiques sociales
  2. le second développe l'analyse des gouvernances et des dynamiques des sociétés
  3. le troisième concerne l'étude des langages, des structures d'analyse, de l'argumentation et de la culture.

La MESHS permet une structuration de la recherche qui dépasse à la fois les disciplines, les laboratoires et les établissements. L'association des meilleurs chercheurs au sein d'un pôle unique va améliorer la visibilité des SHS.

La fédération ainsi créée constitue, après la MSH de Paris, la plus grande structure du réseau français des 20 Maisons des Sciences de l'Homme.
Ce projet mobilise une trentaine d'unités régionales, ce qui représente plus de 400 chercheurs et enseignants-chercheurs

En savoir plus

Retour : autres projets-phares