International Academy :  fin de la deuxième session

Avec la séance de clôture qui se tenait le 28 août, c'en est fini de la deuxième session de l'International Academy. Chacun des 154 étudiants internationaux ( brésiliens, chinois, russe, vietnamiens, suédois, danois...) que cette Université d'été  du PRES  a accueilli et accompagné au cours de ces semaines estivales, s'apprête  maintenant à entamer son cursus dans  l'Université ou la grande Ecole dans laquelle il a choisi de suivre ces études.   Pour la plupart, ce sera dans la région, mais pour quelques uns, ce sera aussi à Tarbes, Amiens ou Orléans.

Une chose est sûre, il n'oublieront pas de sitôt  ces semaines  intensives et studieuses qui leur ont permis de progresser dans l'appréhension de  notre culture et de notre langue, ce qui facilitera grandement leur intégration dans leur nouvel établissement. Des  semaines de travail, mais aussi de découverte et parfois de loisirs qui les ont préparés et soudés . On ne vit pas durant près de deux mois une aussi belle aventure sans que ne se créent,  au-delà des nationalités, des liens quasi-affectifs, que ce soit entre étudiants de tous horizons mais aussi avec l'équipe encadrante : les 50 enseignants  ou intervenants, tout comme l'équipe d'animation.

 Des atouts supplémentaires

La séance de clôture l'a montré, en prolongement d'une conférence très intéressante sur l'avenir de l'Europe,  ces étudiant se sont aussi approprié la région. Il faut les voir écarter trois doigts de la main pour faire un W (comme Wattignies, leur lieu de résidence universitaire), chanter  Pierre Bachelet  et ses corons , célébrer  le Nord-Pas de Calais  sur un air de "Champs-Elysées", pointer  l'omniprésence de la brique dans notre habitat pour comprendre qu'ils ont déjà beaucoup découvert ,  se sont intégrés et  qu'ils ne se sentent déjà plus tout à fait "étrangers".  Leur niveau en langue française a sans doute progressé même s'il reste  dépendant de celui qu'ils avaient à leur arrivée. Ce qui permet déjà de lever quelques obstacles, au moment où ils entament leur cursus dans l'enseignement supérieur  régional.  

 

Voir quelques images de la cérémonie de clôture