Version imprimable

Projets structurants

Le PRES s'est fixé comme objectif de contribuer à favoriser l'émergence de projets structurants ayant vocation à intégrer des dispositifs de soutien récurrents. 

9 projets bénéficient d'un accompagnement : 

 

  • Projet "Ingénierie de la Santé et du Handicap - I2SH"

Responsable du projet : Philippe Pudlo - Philippe.Pudlo@univ-valenciennes.fr

Etablissement porteur du projet : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis (UHVC)

Autres établissement impliqués : CHRU de Lille – Université de Lille 2 - Université de Lille 1 - Université de Lille 3 - Université Catholique de Lille

Thématique de la Recherche : Biologie Santé / Sciences Humaines et Sociales / Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication

Résumé du contexte :

La problématique liée à l’Ingénierie de la Santé a conduit dernièrement à la mise en place du Réseau en Ingénierie de la Santé du Nord-Pas-de-Calais (GIS RIS)

La recherche sur le handicap a conduit à la mise en place dès 1995 de l’Institut Régional de Recherche sur le Handicap du Nord-Pas-de-Calais (GIS Handicap)

Objectifs et enjeux :

L’objectif est de bâtir un institut, l’Institut de l’Ingénierie de la Santé et du Handicap (I2SH), permettant de rassembler sur le territoire de la région Nord-Pas-de-Calais, des établissements hospitaliers, des organisations de soins et de santé, des entreprises, des laboratoires de recherche et des établissements de formation pour développer les synergies et les coopérations essentielles pour apporter une réponse aux besoins existants. L’I2SH s’appuiera sur les 2 structures existantes que sont le GIS RIS et le  GIS Handicap.

Caractère innovant :

Rassembler au sein de l’I2SH les structures, associations et entreprises centrées sur l’ingénierie de la santé et du handicap

 

  • Projet "Cluster bois"

Responsable du projet : Daniel Coutellier - daniel.coutellier@univ-valenciennes.fr

Etablissement porteur du projet : Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis (UVHC) - Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs en Informatique Automatique Mécanique Energétique et Electronique

Thématique de la Recherche : Sciences Humaines et Sociales / Chimie Matériaux

Résumé du contexte :

Dans le cadre de la dynamique de développement de la filière Bois autour du pôle d’Excellence Régional Bois (SRDE) et du contrat de filière Nord-Picardie-Bois, la Région a souhaité développer la formation en enseignement supérieur et la recherche en s’appuyant dans un premier temps sur les universités régionales en particulier les universités d’Artois, de Lille 1 et de Valenciennes et les universités belges de Mons et de Louvain.

Objectifs et enjeux :

L’objet du travail est ici de recenser à l’échelle du grand Nord de France et à l’échelle Nationale l’ensemble des activités en termes d’enseignement supérieur, de recherche et de transfert.

Les enjeux sont de fédérer, en ayant une bonne connaissance des forces en présence à l’échelle du grand Nord, l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur, de la recherche et du transfert pour constituer une structure « Cluster Bois » qui pourra donner naissance à un CRITT ou toute autre forme adaptée à l’animation des problématiques scientifiques autour du bois.

Caractère innovant :

Thématique d’avenir au sein de la Région avec des objectifs de développement de la construction bois, du bois énergie, de la valorisation des essences végétales locales et de la reforestation en région. Les enjeux autour des problématiques du développement durable sont directement liés à ces thématiques et les perspectives sont importantes tant au plan de la formation, que de la recherche et du transfert.

 

  • Projet "Jeunes, Anorexie Mentale, Addictions - JAMA"

Responsable du projet : Pierre Hardouin - Pierre.Hardouin@univ-littoral.fr

Etablissement porteur du projet : Université de Lille 2

Autres établissement impliqués dans le projet : CHRU - Inserm - Lille 3

Thématique de la Recherche : Biologie Santé / Sciences Humaines et Sociales

Résumé du contexte :

Depuis 2004 une expérience de recherche interdisciplinaire sur les conduites addictives est menée dans la région Nord Pas de Calais : le « Pôle Interdisciplinaire de Recherche sur les Conduites Addictives »  (PIRCAd).

Depuis 2008, une autre démarche de recherche interdisciplinaire regroupe une dizaine d’équipes cliniques et biologiques dans le domaine de l’Anorexie Mentale : le « Groupe Interdiciplinaire de Recherche sur l’Anorexie Mentale » (GIRAM).

Objectifs et enjeux :

En raison de la synergie entre ces deux groupes régionaux tant dans la thématique (l’anorexie mentale entre dans le champ, des conduites addictives) que de la démarche interdisciplinaire, l’objectif est de les réunir au sein d’un Groupement d’Intérêt Scientifique pour accroître la lisibilité et l’attractivité de l’ensemble, et en assurer la pérennisation.

Caractère innovant :

Un tel regroupement interdisciplinaire sur les conduites addictives est original au niveau national.

 

Responsable du projet : Stéphane Guérard - stephane.guerard@univ-lille2.fr

Etablissement porteur du projet : Université de Lille 2

Autres établissements impliqués dans le projet : Université de Valenciennes et du Haut-Cambrésis - Université Catholique de Lille

Thématique de la Recherche : Sciences Humaines et Sociales

Résumé du contexte :

Si les études comparatives sur l’administration territoriale en Europe ne manquent pas, elles restent partielles et/ou sectorielles et généralement elles ne sont pas mises à jour pour prendre en compte la multiplicité des réformes territoriales qui se succèdent dans tous les pays. 

Objectifs et enjeux :

Le projet a pour objectif de comparer les systèmes locaux des vingt-sept États membres de l’Union européenne (plus la Croatie), en mettant en évidence les points de convergence et de divergence, en vue d’identifier les divers modèles de pouvoir local existant en Europe. Grâce à son site web et ses réunions scientifiques, OLA assure la diffusion d’une information fiable, complète et actualisée pour les spécialistes comme les citoyens ordinaires. Mais la rédaction d’un ouvrage collectif visant à établir une typologie des systèmes locaux lui permettra de dépasser la simple collecte d’informations et de participer à la réflexion sur l’influence et l’action des institutions infra-étatiques dans la réalisation de la politique communautaire de cohésion territoriale.

Caractère innovant :

  • son  réseau européen et interdisciplinaire de spécialistes de la décentralisation et de la démocratie locale dans toute l’UE et la Croatie
  • son site web qui diffuse des informations scientifiques, mises à jour annuellement, à plusieurs niveaux de lecture : expert (des monographies détaillées et des études spécialisées) et grand public (diaporamas). OLA a obtenu l’attribution d’un numéro ISSN pour tous ses travaux mis en ligne.   

 

  • Projet "Institut d'Etude des Faits Religieux - IEFR"

 Responsable du projet :  Charles Coutel - charles.coutel@univ-artois.fr      

Etablissement porteur du projet  : Université d’Artois

Autres établissement impliquées dans le projet : Lille 3 - ULCO - Université Catholique de Lille

Thématique de la Recherche : Sciences Humaines et Sociales

Résumé du contexte :

L’Institut d’Etude des Faits Religieux entend répondre à la demande sociale dans le domaine des faits religieux. L’IEFR répond tout particulièrement au souhait de la tutelle de voir l’étude des faits religieux s’établir comme l’une des priorités de la région (document STRATER).

Objectifs et enjeux :

L’approche de l’Institut d’Etude des Faits Religieux est scientifique et non-confessionnel.

L’Institut a pour vocation de rassembler en un seul réseau les chercheurs de la région intéressés par l’étude des faits religieux. L’IEFR a pour mission de diffuser les travaux de ses équipes constitutives dans le champ des sciences des religions. Il organise des conférences et propose des actions de formation initiale ou continue. Son expertise est offerte aux acteurs politiques et culturels régionaux.

Caractère innovant :

L’IEFR est le seul réseau de chercheurs dédié à l’étude des faits religieux au nord de Paris. Il est présent à la fois dans le monde de la recherche et celui de la formation. Son caractère pluridisciplinaire favorise l’émergence de perspectives neuves dans le champ des sciences des religions. 

 

  • CAMPUS INTERNATIONAL DE LA MER et de l’ENVIRONNEMENT LITTORAL - CIMEL»  

Responsable du projet : Bernard Drobenko - bernard.drobenko@univ-littoral.f

Etablissement porteur du projet : Université du Littoral Cote d’Opale (ULCO)

Thématique de la Recherche : Mer et environnement littoral

Résumé du contexte :

Le projet de création et d'implantation du Campus de la mer a été présenté au PRES, validé par les trois conseils de l’ULCO en décembre 2010. Le principe de création d’un GIS a été validé et approuvé par les divers partenaires.

 

  • INNOCOLD

Responsable du projet : Edmond Abi-Aad - abiaad@univ-littoral.fr 

Etablissement porteur du projet : Université du Littoral Cote d’Opale (ULCO)

Autres établissement impliqués dans le projet : Ecole des Mines de Douai - Université Lille 1

Thématique de la Recherche : Chimie Matériaux / Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication / Energie

Résumé du contexte :

Le projet s’appuie à l’origine sur l’implantation d’un Terminal Méthanier porté par Dunkerque-LNG (EdF) sur le territoire dunkerquois. Le terminal, qui stocke du gaz naturel liquéfié à une température de -163°C, offre la possibilité d’accéder à des quantités de froid uniques (100 à 200MW) pour des activités industrielles connexes et des moyens d’essais structurants. Plusieurs sujets de recherche collaborative entre les laboratoires régionaux et les industriels partenaires d’INNOCOLD sont déjà lancés et constitueront la phase préalable à la création d'une compétence intrinsèque à cet Institut.

Dans ce contexte, le projet INNOCOLD consiste à créer un institut technologique du froid, assurant le développement des compétences et recherches autour des thématiques du froid, avec l’ambition d’accueillir un centre de recherche, de mettre en place des formations spécifiques, et de développer, à terme, des moyens d’essais différentiant.

Objectifs et enjeux :

Contrairement à d’autres secteurs, il n’existe pas à ce jour de pôle consacré aux technologies du froid en France. Toutefois des initiatives de plus en plus nombreuses existent, témoignant des attentes des mondes académiques et industriels pour la structuration de ce secteur.

Le positionnement stratégique du projet Innocold s’articule principalement autour de trois axes ; Efficacité Énergétique et Environnementale, Sécurité Industrielle et Matériaux. Ce dernier volet portera essentiellement sur les propriétés des matériaux et des équipements dans des conditions extrêmes et sur l’Élaboration/Optimisation de matériaux et d’équipements cryogéniques. Il a été inscrit dans l’IDEX régional en tant que projet émergent.

INNOCOLD est une association loi 1901 créée le 6 janvier 2011. Elle s’appuie sur une gouvernance publique/privée avec un Conseil d’Administration composé de 2 représentants des collectivités, de 2 représentants du monde académique et de 4 représentants du secteur privé, la présidence étant assurée par un acteur industriel afin de conserver l’esprit entrepreneurial.

Dans ce domaine d’activité, INNOCOLD assure une mission d’interface entre les laboratoires et les entreprises, élabore une stratégie de valorisation de la recherche ainsi que le développement et l’animation d’un réseau d’acteurs industriels et académiques. INNOCOLD assura également une veille scientifique et technologique en lien avec les thématiques développées par l’Institut.

INNOCOLD s’est doté d’un comité scientifique, qui veille à la pertinence des sujets de recherche proposés et assure par ailleurs le suivi des résultats scientifiques des recherches auxquelles INNOCOLD participe.

Caractère innovant :

Le schéma organisationnel d’INNOCOLD s’appuie sur 2 blocs d’activités complémentaires :

o   Un laboratoire de Recherche et Développement :

Le laboratoire de recherche fonctionnera sous la forme d’un hôtel à projets public/privé dédiés à des enjeux au carrefour des intérêts industriels et scientifiques, à savoir : étude de matériaux en conditions extrêmes, transport et stockage du froid, procédés cryogéniques. Il s’adosse sur un noyau de permanents issus des laboratoires régionaux et d’une capacité d’accueil d’équipes de R&D privées ou contractuelles travaillant sur projet.

o   Une plate forme d’essais et d’optimisation technique :

En plus des matériels plus conventionnels, sur un site spécifique, des équipements d’essais structurants permettront de réaliser des essais dans des conditions à échelle 1 grâce à l’accès à des quantités de froid unique. On distingue deux unités dans ce bloc :

o   Mise en place à court terme d’un centre technique proposant une batterie de tests spécifiques sur le transport de l’énergie et le comportement des matériaux. Ce centre sera complété par de grandes chambres froides (de -40°C à -140°C) dès que le Terminal est opérationnel.

o   Une boucle de froid grand débit (-196°C, 1000 m3 h-1)

Ces équipements feront l’objet d’une demande dans le cadre du Plan d’Investissement d’Avenir au titre des Plateformes Mutualisées d’Innovation. 

 
  • Projet "'Institut de l'Environnement"

 

  • Projet "Ingénierie Urbaine et Habitat"