Une Maison pour la Science et la Technologie en Nord–Pas de Calais

L’Université Lille 1, en partenariat avec la "Communauté d’Universités et d’Etablissements  Lille Nord de France"  et le Rectorat de l’Académie de Lille, porte la création, pour le début de l’année 2014, d’une « Maison pour la Science et la Technologie au service des professeurs en Nord-Pas de Calais. »

Un projet régional
au service de l’enseignement

Une proposition de développement professionnel pour :

- répondre aux besoins des enseignants
- s’appuyer sur des thèmes
socio-économiques régionaux
- renforcer l’articulation entre écoles et collèges
- impliquer des chercheurs et des industriels

Un projet à dimension territoriale forte qui :

- assure les formations à proximité
des établissements scolaires
- prévoit la création de centres satellites

Bénéficiant principalement du soutien financier des Investissements d’avenir, le centre régional de la « Maison pour la Science et la Technologie » sera situé sur le campus de la Cité Scientifique à Villeneuve d’Ascq.
En proposant la démarche La main à la pâte, l’Académie des sciences s’engage depuis 1996, sous l’impulsion de Georges Charpak (1924-2010), dans une action en profondeur au service d’un enseignement scientifique rénové à l’école primaire et au collège.

Un réseau de 9 établissements

Inscrite dans un réseau national de neuf « Maisons pour la Science et la Technologie », la maison régionale contribuera à donner le goût pour les sciences par un enseignement fondé sur la curiosité, l’observation, les manipulations et le raisonnement.

Les actions de la « Maison pour la Science et la Technologie» s’adressent aux professeurs des écoles et collèges pour leur permettre de tisser et/ ou de renforcer des liens avec une science et une technologie actuelles, attrayantes, enracinées dans l’histoire et d’être ainsi des médiateurs motivés entre leurs élèves, le monde de la recherche et de la t echnologie.
Dés septembre 2014, la « Maison pour la Science et la Technologie » proposera à ces enseignants des parcours de développement professionnel qui comprennent des temps de mise en oeuvre dans les classes. Ces actions seront élaborées et réalisées sur la base d’un partenariat entre acteurs de l’éducation (rectorat, ESPE), de la recherche (avec l’implication de laboratoires), de l’industrie, notamment par le partenariat avec le Groupement des Fédérations Industrielles, ou des Centres de Culture Scientifique.
Des centres satellites seront créés dans des bassins d’emploi de la région Nord-Pas de Calais dans un objectif d’égalité des chances au regard de leurs caractéristiques socio-économiques ou géographiques.

En savoir plus